L'Histoire de Lisbonne, en 3 minutes

08/24/2017

 

Pour apprécier Lisbonne, capitale du Portugal, dans sa globalité, il est important de connaître les grandes périodes de son histoire :

 

 

1- Les origines de Lisbonne

 

Lisbonne repose sur un mythe selon lequel Ulysse serait à l'origine de la fondation de l'actuelle capitale, qu'il aurait nommé alors "Olissipo" (dont la traduction la plus proche serait "port agréable").

 

D'autres théories, un peu plus crédibles quoique toutefois contestées, raccrochent ce nom aux phéniciens qui l'auraient nommée ainsi car, étymologiquement, les termes désignaient une "baie agréable".

 

Ce qui est sûr, c'est que Lisbonne était autrefois occupée par des peuples pré-ibères. Ces derniers ont en effet laissé des traces physiques de leurs anciens rites notamment des stèles.

 

Puis les romains, au temps de leurs grandes conquêtes territoriales, rapportent y avoir construit des aqueducs, des thermes et des commerces et décidèrent de rattacher la ville à l'Empire sous le nouveau nom de "Felicitas Julia". Il n'y a aujourd'hui aucun doute sur ce fait historique car bon nombre de ruines ont été découvertes dans la ville (ruines que l'on peut admirer encore aujourd'hui dans certains monuments, musées et même dans certaines propriétés privées).

 

 

 2 - La conquête de Lisbonne par les Maures et la reconquête par les portugais

 

Vers 719, les maures envahissent Lisbonne et imposent, comme les romains à leur époque, leur langue (arabe), leur religion (musulmane) et leurs coutumes. Néanmoins, les chrétiens et juifs pouvaient pratiquer leur confession s'ils s'acquittaient d'une amende.

"Felicitas Julia" est alors rebaptisée "Al'Isbūnah" الأشبونة. 

 

L'influence des maures est encore très présente aujourd'hui. Par exemple, le quartier Alfama, le plus ancien de la capitale, était appelé à l'origine "Al Hamma", qui signifie "les bains" ou "source thermale". Aussi, l'architecture mauresque se retrouve dans beaucoup de monuments et constructions. 

 

Pour l'anecdote, l'un des monuments les plus emblématiques de Lisbonne, la Sé permet d'apprécier, à travers la découverte de ruines millénaires sous le cloître, les vestiges des époques romaines et mauresques qui ont, chacune leur tour, changé le visage de l'actuelle capitale.

 

Enfin, l'évènement majeur qui fait de Lisbonne ce qu'elle est aujourd'hui se produit en 1147Alfonse Ier, et ses troupes assiègent Lisbonne et reconquièrent la ville au nom des portugais. Ils essaient au maximum de faire disparaître la culture musulmane : les mosquées sont transformées en églises, la religion imposée est le christianisme et le Portugal est enfin unifié.

 

Pendant 600 ans, l'influence portugaise s'étend vers les mers au départ de Lisbonne, au temps des grandes conquêtes dont les noms des principaux acteurs résonnent encore aujourd'hui : Vasco de Gama, Bartholomeu Dias, Pedro Alves Cabral... L'une des premières universités d'Europe est également construite dans le nord du pays, à Coimbra.

 

 

3 - La terrible nuit du 1er novembre 1755

 

Ce traumatisme dont les traces sont encore largement visibles aujourd'hui est le dernier grand bouleversement que Lisbonne a connu jusqu'à aujourd'hui.

 

A cette époque donc, les lisboètes se rendaient massivement dans les églises afin de prier en ce jour particulièrement important pour les chrétiens catholiques. Ils s'éclairaient évidemment aux bougies car l'électricité ne sera inventée que 130 ans plus tard.


Un séisme d'une magnitude de 8,5, né au milieu de la mer mais dont les ondes de choc s'écrasent sur Lisbonne, provoque un tremblement de terre qui détruit 85% de la ville. A cause de ces mouvements, les bougies tombent et des dizaines d'incendies gigantesques continuent de détruire la ville. Les habitants se réfugient alors vers les rives pour échapper aux flammes et aux écroulements.

C'est alors qu'un tsunami, causé par le séisme, ravage les bords du fleuve.

 

Lisbonne perd 25% de ses habitants tués par la triple catastrophe.

 

La ville est alors entièrement reconstruite, à l'aide notamment du Marquis de Pombal, lequel recréé pour l'anecdote un quartier "anti-sismique" (l'actuelle Baixa-Pombalina) : linéaire, immeubles à peu d'étages et dont les constructions peuvent résister à un éventuel tremblement de terre.


L'Alfama et la Mouraria situées sur les collines est de la ville sont les seuls quartiers ayant résisté à ces catastrophes, d'où leur attrait aujourd'hui pour les touristes, qui y recherchent une certaine authenticité.

 

 

4 - Le Terramoturismo

 

Ce terme inventé par les portugais traduit le danger du tourisme de masse frappant Lisbonne. Depuis ces dernières années la capitale souffre d'une attractivité démesurée tant au niveau de la capacité d'accueil que du type de tourisme s'exerçant dans la ville.


En effet, le Portugal a beaucoup travaillé en terme de publicité, de politique fiscale etc. pour attirer les visiteurs et les investisseurs étrangers et subit aujourd'hui le revers de la médaille : gentrification, pollution, perte de l'authenticité de certains quartiers à cause du Airbnb etc..

 

Il ne s'agit en aucun cas de remettre en cause le principe du tourisme mais la façon dont on met en oeuvre ce dernier. En effet, les pouvoirs publics ont aujourd'hui l'obligation de légiférer afin d'imposer un certain équilibre. Le but étant que les locaux puissent continuer à vivre sans voir leur ville devenir un nouveau Venise ou Barcelone.

 

Il existe de nombreuses façons de découvrir la ville en respectant la vie locale, en mettant en avant le commerce de proximité et en s'engageant pour un tourisme sain. Voyage à Lisbonne fait partie de ces structures qui aident les touristes à ne pas tomber dans le piège "Lisbonne Disneyland", à découvrir la ville pour ce qu'elle a de mieux à offrir, et surtout à respecter les particularités locales.

 

Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit de votre prochain voyage à Lisbonne.

 

www.voyage-a-lisbonne.com / www.voyage-a-porto.com

Les recherches qui vous ont permis de trouver cet article : histoire lisbonne, tremblement de terre lisbonne, tourisme lisbonne, origines lisbonne, maures lisbonne

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Visiter Lisbonne en 2019

September 24, 2018

1/8
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives